Edge computing pour le web: une révolution en cours

Le RGPD et les restrictions des navigateurs luttent contre les cookies et la centralisation de données comportementales, qui représentent un risque pour la vie privée et l’environnement.

Le edge computing propose une alternative responsable aux sites web qui ont besoin de personnaliser l’expérience de leurs visiteurs.

Qu’est-ce que le edge computing ?

Le edge computing consiste à traiter les données au plus près de la source de données “aux bords (edge) du réseau” afin d’éviter la transmission de nombreuses données vers les datacenters, apporter fluidité et rapidité de réaction, et minimiser les besoins en bande passante.

Le edge computing est très utilisé dans les réseaux télécom, ou dans les réseaux de capteurs industriels. Il est encore très minoritaire dans les technologies du quotidien, en particulier sur le web.

Comment le edge computing s’applique-t-il au web ?

Appliqué au traitement des données comportementales des internautes, le edge computing revient à réaliser le stockage et les analyses uniquement dans les terminaux (ordinateurs, téléphones mobiles, tablettes, etc.), plutôt que dans le cloud ou dans les serveurs des sites web.

En quoi est-ce différent des méthodes actuelles ?

Aujourd’hui, l’analyse des données comportementales (c’est à dire les pages visitées sur un site, le temps passé dessus, le nombre de visites, les clics, les sources de trafic, etc.) est réalisée à 99% dans des serveurs, sur des données centralisées. Les actions des internautes sont enregistrées grâce à des cookies (identifiants), dans d’immenses bases de données qui retracent leurs parcours. Grâce à ces informations, les sites web ou leurs fournisseurs tentent d’améliorer l’expérience de navigation.

Ce modèle est très adapté au CRM (Customer Relation Management), aux analyses marketing, au suivi statistique de la performance des sites… Mais pour tous les projets de personnalisation ou d’optimisation qui nécessitent de la réactivité, il peut s’avérer complexe (besoin de gérer et optimiser d’immenses bases), lent (centaines de requêtes serveurs à chaque fois qu’un visiteur se connecte à un site) voire coûteux par rapport aux bénéfices générés. Ce coût implique de faire des choix, qui limitent le potentiel d’optimisation : on ne peut pas enregistrer 100% du comportement, au risque d’exploser les coûts et temps de traitements.

Poussé à l’extrême, ce modèle est aussi coûteux pour la planète, au vu des milliards de données à stocker sur des serveurs à réfrigérer ; et risqué pour la vie privée des internautes : leurs données de navigation sont extraites sur des serveurs qu’ils ne maîtrisent pas, et sont (potentiellement) mises en danger, malgré les efforts mis en oeuvre par les entreprises pour les protéger (qui génèrent encore d’autres coûts).

L’émergence du edge computing pour le web résout en partie ces problèmes. C’est une opportunité unique de s’engager dans une dynamique éthique et responsable pour le web, mais aussi plus efficace !

Grâce au edge computing, qui s’appuie sur les bases de données des navigateurs, les données sont stockées, enrichies, analysées et appelées en local et sans cookies.

Cela rend leur exploitation plus simple (aucun développement serveur à prévoir), plus rapide (aucun appel serveur, actualisation de chaque terminal en temps réel), moins coûteuse (beaucoup moins de setup et de maintenance de bases), et plus respectueuse de la vie privée et de l’environnement.

Toutes les solutions développées par Adequa fonctionnent sur ce principe fondamental : LE CIRCUIT COURT DE LA DONNÉE.

Quelles applications concrètes pour les sites internet ?

Individualisation et fluidité maximale des parcours, optimisation des campagnes d’acquisition et des taux de conversion, stabilité du log-in, affichage de coupons, gestion des données personnelles… tout devient plus simple à mettre en oeuvre, et plus efficace.

Concrètement, cela permet de faire tout ce que les responsables de sites web ont toujours rêvé de faire en matière d’amélioration des parcours ou de la conversion sur votre site, en s’appuyant sur les données de navigation des internautes… sans les espionner !

Vous avez envie d’en savoir plus ou d’essayer le Edge Computing sur votre site ? Contactez-nous pour une démo.

Partager:

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Plus d'articles

Parlons-nous !

Parlons-nous !